>
logo-La Taillerie
» » Les tourmalines

Les tourmalines

Les Tourmalines

Généralités

La tourmaline est une famille de pierres.
Couleurs : toutes les couleurs
Dureté : entre 7 et 7,5
Densité : entre 2,82 et 3,32 
Indice de réfraction : entre 1,614 et 1,666
Système cristallin : rhomboédrique
Éclat : vitreux
Transparence : transparent à opaque
Principaux pays producteurs : Madagascar, Brésil, Afghanistan, Sri Lanka, Mozambique, Inde, États-Unis, Russie, Birmanie, Thaïlande, Kenya, Nigeria, Italie

Les couleurs de la tourmaline

La tourmaline est une des seules gemmes qui a l’avantage de pouvoir présenter toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Parfois noire, parfois incolore, cette pierre est souvent recherchée dans des teintes vives et intenses. 

Parmi les couleurs les plus populaires, il existe des spécimens aux teintes bleues électriques, d’autres aux couleurs vertes ressemblant aux couleurs de l’émeraude. Certaines personnes préféreront les tourmalines rouges et pourpres nommées Rubellites tandis que d’autres s’orienteront vers des teintes lumineuses orangés ou jaunes. 

Cette pierre peut aussi parfois présenter en son sein plusieurs couleurs. C’est ce que l’on nomme les tourmalines bicolores ou polychromes. Les tourmalines melon d’eau sont des bicolores qui ont des teintes roses qui vont vers de l’incolore avant d’atteindre une couleur vert clair, se sont les polychromes les plus recherchées

L’origine du mot 

Le nom tourmaline est relativement récent. Il s’agit d’un dérivé d’un mot cinghalais, langue officielle du Sri Lanka. Ce mot est Thuramali ou Thoramalli et il signifie pierres aux couleurs mélangées. Le choix de ce nom vient de la grande diversité des couleurs de cette gemme.

Certaines légendes racontent que ces pierres seraient tombées des cieux et auraient traversé un arc-en-ciel avant d’atterrir sur terre et ce serait de là que les tourmalines tiendraient leurs couleurs. 

Choisir sa tourmaline

Pour choisir sa tourmaline, il faudra prêter attention à divers éléments.

En premier, il est nécessaire de choisir une teinte que l’on désire, certaines teintes seront plus courantes que d’autres. Il sera parfois aussi possible de choisir une gemme ayant un dégradé de couleurs.Puis, il faudra regarder la pureté de la pierre. On favorisera une gemme bien pure, car sa transparence est un atout qui révélera la beauté de la tourmaline. Enfin, il va falloir faire attention à ce que la pierre est une taille aux proportions idéales, cela permet que toute la lumière qui va entrer dans la pierre soit réfléchie et donc que celle-ci nous paraisse vive et bien colorée. 
A la Taillerie nous possédons une grande collection de tourmalines, et avons de nombeux contacts permettant de vous obtenir aussi bien une tourmaline paraiba pour agrémenter vos investissements dans les pierres, qu'une tourmaline de centre pour la création d'un bijou ou une petite tourmaline pour la collection de votre enfant! N'hésitez pas à nous contacter pour que l'on puisse vous conseiller, vous orienter et vous proposez la pierre de votre choix! 

Composition chimique des tourmalines

Les tourmalines sont un groupe de pierres isomorphes (qui possèdent toute une structure identique mais composée d’éléments chimiques différents). Il s’agit de cyclosilicates à composition complexe, qui contient de l’aluminium et du bore. 

La structure de la tourmaline possède la particularité d’accueillir plus d’une vingtaine d’éléments chimiques différents en son sein. Ainsi, il est possible de trouver des tourmalines contenant du fer, du cuivre, du manganèse, du magnésium, du lithium ou encore du chrome par exemple. Certaines variétés de tourmalines seront des combinaisons de plusieurs éléments et ceux-ci donnerons à la pierre une couleur ou une autre.

La formation de la tourmaline

La grande diversité de lieux d’extractions de la tourmaline est expliquée par sa composition complexe et variée. Ces gemmes peuvent se trouver dans la nature dans de nombreuses conditions. 

Les tourmalines se forment dans des pegmatites. Il s’agit de roches composées de gros cristaux, de granite et de nombreux minéraux. On y trouve les tourmalines, mais il est aussi possible d’y trouver des béryls, des topazes, des grenats ou encore du quartz. C’est pour cette raison que les tourmalines sous forme brute peuvent parfois être associés à d’autres minéraux.  

On va aussi trouver de nombreux spécimens de tourmalines dans des gisements alluvionnaires. Il s’agit de gisements où la pierre s’est déposée à la suite d’un processus d’érosion. En général, on trouve ces pierres dans le lit de rivières ou d’anciennes rivières. On parle alors de gisement secondaire.

Propriétés spéciales de la tourmaline 

La tourmaline possède une propriété piézoélectrique. Il s’agit de la capacité d’accumuler des charges électriques opposées aux extrémités de la pierre à la suite de la chauffe de cette dernière. Cela provoque une électricité statique qui permet d’attirer des petites poussières ou des petits bouts de papier. Cette capacité spécifique va être la raison pour laquelle les tourmalines peuvent être utilisées dans certains appareils électriques pour neutraliser l’électricité statique produite. 

Cette pierre a aussi la capacité de transformer certaines des ondes qui la traverse. Cela est dû à sa structure chimique et cristallographique. Si des ondes électromagnétiques de types ondes radio traversent une tourmaline, celle-ci les transformera de manière à les changer en ondes électromagnétiques différentes. En effet, des ondes ayant des formes pointues (ondes type wifi, tv, pc, téléphone, micro-ondes…) vont se modifier en ondes ayant des formes plus arrondies. Ces dernières n’ont pas d’effet contradictoire avec notre corps alors que les ondes radio peuvent être néfastes à haute dose.

Les tourmalines dans l’histoire

On peut dater les premières utilisations des tourmalines au 3ème siècle av. JC. On peut affirmer que des tourmalines ont sûrement été utilisées en Grèce antique. En effet, certains écrits témoignent de l’utilisation d’une pierre ayant la capacité d’attirer des petits morceaux de bois ou de paille. Cette capacité n’est pas sans rappeler la propriété piézoélectrique des tourmalines. Cette propriété a aussi été utile à de nombreux marins du XVIIIème qui utilisaient une pierre pour nettoyer leurs pipes. Celle-ci attirait les cendres et a été nommée « asshentrekers » signifiant tiroir à cendre.

Ces tourmalines n’étaient à l’époque pas connues sous le nom du minéral actuel. En effet, au cours de l’histoire, les différentes variétés de tourmalines ont souvent été confondues avec d’autres gemmes. Il n’est pas difficile de trouver des histoires de découvertes de fabuleuses émeraudes ou rubis qui se sont avérés être en réalité des tourmalines. Ceci a pu jouer des tours à de nombreuses personnes. Par exemple, au XVIIème siècle, une couronne russe a été sertie de tourmalines rubellites qui avaient à l’époque été confondues avec du rubis.  

Au XIXème siècle, lorsque les gemmologues déterminent que la tourmaline est une espèce minéralogique à part entière, celle-ci devient de plus en plus prisée. C’est ainsi que de plus en plus de collectionneurs vont faire leur apparition. Ce fut le cas d’une impératrice chinoise qui régna de 1861 à 1908, qui possédait une collection impressionnante d’objet de toute sorte en tourmaline : bijoux, sculpture, mobilier…

Variétés d’exceptions

Paraíba : Variété de tourmalines la plus rare et recherchée, colorée par le cuivre et le manganèse. Ces éléments donnent à la gemme une teinte bleu électrique ou parfois verte, rose ou violette. Son nom vient du lieu où elle a été découverte pour la première fois, en 1989, dans l’état de Paraíba au Brésil. Les gisements brésiliens sont actuellement épuisés, mais elle est toujours exploitée en Afrique notamment au Mozambique.

Lagoon : Variété de tourmalines dans les tons bleus ou bleu-vert. Cette appellation permet de distinguer les pierres ayant la même couleur que les Paraíba sans avoir pour autant la même composition. En effet, les Lagoons peuvent être composé soit de cuivre, soit de manganèse, soit d’aucuns des deux éléments. Les tourmalines Lagoons sont de nos jours essentiellement extraites en Afrique et en particulier au Nigeria.

Rubellite : Variété rose à rouge de tourmaline. Les Rubellites sont prisées pour leur couleur. Elles peuvent parfois avoir une teinte se rapprochant fortement de celle du rubis, tout en ayant une bonne pureté et un prix plus abordable. Il existe de nombreux gisement, mais les pierres les plus belles proviennent de Madagascar, de Tanzanie, du Mozambique, du Brésil ou encore de Birmanie. 

Canary : Variété de tourmalines jaune. Il s’agit d’une tourmaline contenant du lithium qui doit sa couleur à la présence de manganèse. Le terme Canary est un nom commercial qui décrit parfaitement la couleur jaune vive de cette gemme. Pour obtenir la teinte jaune Canary de cette tourmaline, beaucoup de spécimens vont être chauffés. Cela permet d’atténuer les teintes brunes qui peuvent exister dans certaines tourmalines jaunes. Cette pierre a surtout été extraite en Zambie.

Indigolite : Variété de tourmalines dans les tons de bleu. Toutes les tourmalines ayant une couleur bleue à bleu-vert et qui ne sont pas des Paraibas ou des Lagoons peuvent être nommées indigolite. Certains spécimens bleu-violet sont aussi nommés Sibérite en raison de leur provenance. Cependant, ces dernières sont une sous-catégorie d’indigolite et c’est pour cela que certains marchands décident de les nommer de la même façon. 

Chromifères : Variété de tourmalines contenant du chrome. La présence de Chrome dans la structure va donner à la pierre une couleur verte très recherchée. Cette variété de gemmes est essentiellement extraite en Tanzanie et à Madagascar. 

Melon d’eau : Variété de tourmalines bicolore. Les tourmalines melon d’eau sont des gemmes bicolores qui ont un dégradé de couleur du rose-rouge vers le blanc puis vers le vert. Ces couleurs rappellent les teintes de la pastèque, d’où cette variété tiens son nom. En anglais le mot « watermelon » signifiant pastèque peut se traduire littéralement en melon d’eau. Parmi les pays où sont extraites les tourmalines melon d’eau, on retrouve le Brésil, Madagascar, le Sri Lanka ou encore les Etats-Unis.

Achroïte : Variété de tourmalines incolore. Il s’agit d’une gemme de collectionneur car très rare. En effet, pour avoir une pierre parfaitement incolore, il faut que sa structure soit dépourvue de toute substance colorante telle que le fer, le chrome ou encore manganèse. Il est possible d’en trouver au Brésil, à Madagascar ou encore en Afrique du Sud.

Les inclusions

Les tourmalines sont des gemmes qui peuvent être incluses et qui le sont souvent. 

Certains spécimens de tourmaline peuvent présenter de multiples inclusions fines dans une seule direction. Ces inclusions peuvent créer un effet lumineux appelé chatoyance, si la pierre est taillée pour le mettre en avant. Ces spécimens particuliers sont nommés tourmaline œil-de-chat.

Les tourmalines peuvent aussi se retrouver incluses dans d’autres minéraux. Il est possible de trouver des tourmalines incluses dans des blocs de quartz. La plupart du temps, les tourmalines emprisonnées sont noires, mais il est possible de trouver des spécimens de différentes couleurs. Pour pouvoir les mettre en valeur, il est possible de tailler les quartz et ainsi de voir les tourmalines par transparence. 

La taille

Les tourmalines peuvent se trouver sous de nombreuses formes. Il est possible de trouver des cristaux buts de tourmaline, parfois seul, parfois associé à d’autres minéraux. Ce type de pierre fera le bonheur des collectionneurs de minéraux. Les bruts de tourmalines noires sont eux aussi fortement appréciés en particulier dans le domaine de la lithothérapie. 

Dans certains cas, ces bruts sont coupés en tranches. Ceci est surtout le cas pour les tourmalines melon d’eau qui, grâce à cette taille spécifique, vont montrer la pierre avec son dégradé de couleurs du rouge-rose central vers le vert qui se trouve sur l’extérieur de la tranche. 

Le type de taille le plus recherché est la tourmaline à facettes. Pour cela, il va être nécessaire de trouver des spécimens avec une belle pureté et une dimension suffisante. Certaines tourmalines très incluses vont tout de même être taillées à facettes, car elles peuvent posséder une couleur rare et convoitée.

Pour pouvoir montrer certains effets particuliers, des tourmalines vont avoir une taille spécifique. C’est le cas des tourmalines œil-de-chat qui sont taillées en cabochons pour pouvoir observer cet effet de chatoyance. Une autre taille spécifique est celle des tourmalines trapiches qui doivent être taillé en plaques pour bien visualiser la forme de cette croissance atypique.

Il est possible de trouver de nombreuses perles de tourmalines de différentes couleurs et puretés. Cependant, les tourmalines taillées en perles les plus courantes sont translucides à opaques. 

Pierres pouvant être confondus avec les tourmalines

On peut confondre les tourmalines avec :
-Les spinelles
-Les grenats
-Les chrysobéryls
-Les rubis
-L'émeraude
- etc ... 
Étant donné la grande diversité de couleurs de cette famille de gemmes, chaque variété de tourmalines possède des pierres avec lesquelles elles peuvent être confondues.

Les bijoux en tourmalines

Les tourmalines sont des pierres largement utilisées en bijouterie-joaillerie. Ses couleurs vives, sa dureté et sa résistance font de la tourmaline la gemme idéale à faire monter en bijoux. Il est possible de monter les tourmalines en bague, en pendentif, en collier ou encore en boucles d’oreilles. À partir d’un coup de cœur pour une tourmaline, la taillerie vous propose de créer un bijou unique et original. Que vous nous contactiez avec une idée précise ou non, nous serons ravies de vous conseiller et de vous proposer des créations sur mesure qui vous correspondent. Toutes les créations que nous vous proposons sont en joaillerie française et les devis sont gratuits. Alors n’hésitez plus à nous contacter pour réaliser le bijou de vos rêves.