>
logo-La Taillerie
» » Le Grenat

Le Grenat

Le grenat

 

Le grenat est une famille de pierres.
Couleurs : toutes les couleurs, mais surtout connu en rouge
Dureté : entre 6,5 et 7,5
Densité : entre 3,41 et 3,54 (en fonction des variétés)
Indice de réfraction : entre 1,720 et 1,940 (en fonction des variétés)
Système cristallin : Cubique
Eclat : Vitreux
Transparence : Transparent à opaque
Principaux pays producteurs : Tanzanie, Madagascar, Brésil, Inde, Sri Lanka, Russie, Canada, Birmanie, Namibie, Mali
Le grenat est la pierre représentant les 82 ans de mariage. Il s’agit aussi d’une pierre associée au mois de janvier.

 

Choisir son grenat


Couleurs diverses, transparence ou encore éclat sont des critères importants à définir pour décider quelle pierre choisir. 
On trouve des grenats sous forme bruts, qui peuvent être opaques ou transparents, ils vont servir pour les collectionneurs, les minéralistes ou pour la lithothérapie. 
Le grenat peut être également travaillé en boule ou sculpté lorsqu’il est trop inclus, on peut ainsi retrouver des perles pour la composition de colliers, bracelets ou autre bijoux perles. 
Si vous souhaitez acquérir une pierre facettée, il vous faudra décidé de la couleur voulue. Les plus rares étant les verts, les plus courant les rouges brique. On va essayer d’avoir une pierre qui serait la plus pure possible et ayant le moins d’inclusions. Une gemme bien taillée sera aussi un critère à retenir car cela permet à la lumière de se refléter de manière optimale dans la pierre. 
Il est a noter également que lorsqu’on parle de pierres d’investissements, le grenat possède une variété intéressante pour ce type d’achat : le grenat tsavorite. On cherchera alors à avoir une pierre d’un beau vert intense, si possible le moins inclus possible avec une taille régulière permettant un retour optimum de la lumière. 

 

Les couleurs du grenat


Le grenat possède une grande diversité de couleur ce qui permet que chacun puisse trouver une gemme qui lui correspond. Certaines couleurs seront cependant plus répandues et connues que d’autres. En effet, le grenat est souvent associé à une couleur rouge, rouge-rose ou rouge-orangé. Néanmoins, il est toujours possible de trouver des grenats de couleur orange vif, jaune citron ou vert émeraude. Il existe même une variété très rare de grenats bleus.

Composition chimique des grenats


Le grenat est une famille de gemme. Cette famille est décomposée en 6 parties différentes ayant chacune un nom spécifique.
Les grenats sont une famille de pierres isomorphes, c’est-à-dire qu’elles possèdent toutes une structure cristalline identique mais que les éléments qui la compose diffèrent. Elles sont réparties en fonction de leur composition sous 2 groupes possédant chacun 3 sous-catégories. 

Le premier est le groupe pyralspite. Les pierres de ce groupe sont toutes des silicates d’aluminium et d’un autre élément. Cet autre élément peut être soit du magnésium, soit du fer, soit du manganèse.

S’il s’agit de magnésium, la pierre est un grenat pyrope.
S’il s’agit de fer, la pierre est un grenat almandin.
S’il s’agit de manganèse, la pierre est un grenat spessartite.

Le second est le groupe ougrandite. Les pierres de ce groupe sont toutes des silicates de calcium et d’un autre élément. Cet autre élément peut être soit du chrome, soit de l’aluminium, soit du fer.

S’il s’agit de chrome, la pierre est un grenat ouvarovite.
S’il s’agit d’aluminium, la pierre est un grenat grossulaire.
S’il s’agit de fer, la pierre est un grenat andradite.

 

La formation du grenat


Le grenat est une pierre qui se forme sous de nombreuses conditions. On en trouve principalement dans les roches métamorphiques, mais aussi dans des roches magmatiques ou encore dans des pegmatites. Cette pierre se forme à de nombreuses profondeurs sous différentes conditions de pression et de température. C’est pour cette raison que les gisements sont assez nombreux et dispersés partout dans le monde.

 

L’origine du mot 


Les philosophes et naturalistes ont essayer, dès l’antiquité, de nommer les gemmes. Au début de notre ère, Pline l’Ancien, savant et naturaliste avait employé le terme « carbonculus » signifiant charbon ardant pour décrire des grenats rouges.
À l’époque romaine, ces pierres étaient appelées escarboucles ou encore gemme rouge, cependant, cette appellation désignait aussi bien les grenats que les rubis. 
Puis, au 13ème siècle, le philosophe et naturaliste, Albert le grand emploi dans un de ces écrits le nom grenat pour la première fois. Ce mot est issu du latin « granum » signifiant grain, décrivant la forme brute de ce minéral, ainsi que du latin « malum granatum » signifiant pomme à grain ou grenade, décrivant sa couleur rouge.
De nos jours, les gemmologues précisent dès qu’ils le peuvent la variété des grenats.

 

Les grenats dans l’histoire


Dès l’antiquité, cette pierre a été utilisée par de nombreuses civilisation. En Égypte, Rome et Grèce antique, les grenats rouges était monté sur de nombreux bijoux et ornements. C’est à la même époque que s’est développée la glyptique (l’art de la gravure sur pierre) sur grenat.
Cette gemme se retrouve dans de nombreuses parures des rois mérovingiens. Elle continuera d’être porté par les têtes couronnées partout en Europe durant de nombreux siècles.  Au 18ème siècle, l’engouement pour cette pierre se propage et c’est ainsi que beaucoup de nobles et courtisans vont se mettre à porter les grenats de Bohême.
Au 19ème siècle, des guerriers de Hunza, au nord du Pakistan, utilisèrent des balles de grenats face aux britanniques, leur octroyant un pouvoir plus meurtrier due à la couleur rouge foncé de ces pierres.
Dans la culture viking, cette gemme était utilisée lors des rites funéraires. Elle aurait eu pour rôle de guider les morts vers le Valhalla.
Cette pierre se retrouve dans de nombreuses légendes et dans des textes sacrés. En effet, il semblerait que la lanterne qui éclairait l’arche de Noé était une lanterne en grenat. Dans le coran, le quatrième ciel serait composé de grenats.

 

Variétés d’exceptions 

Mandarin : Variété de spessartite orange vif. Son nom est apparenté à la couleur d’une mandarine. Cette pierre se démarque par sa couleur très vive qui n’existe que très peu dans la nature. De nombreux très beaux spécimens ont été trouvés au Nigeria par le passé mais de nos jours la plupart des grenats mandarins proviennent de Namibie et de Tanzanie.

 

Démantoïde : Variété d’andradite verte, verte-jaune découverte en 1853 en Russie. Il s’agit de la première variété de grenat trouvé dans le monde dans des couleurs autre que rouge ou orange. Son nom vient de son éclat sub-adamantin. Cette gemme a été fortement utilisée dans les créations de Fabergé et était considérée comme la gemme des Tsars. Provenance actuelle Russie, Iran, Madagascar et Namibie


Rhodolite : Variété de pyraldin (mélange de pyrope et d’almandin) rose, rose-pourpre et violet. Son nom vient des mots grecs « rhodos » et « lithos » qui signifient pierre rose. Malgré le peu de pierre de qualité gemme extraites, cette variété de grenat est prisée et appréciée en joaillerie pour ces couleurs vives. Provenance actuelle Tanzanie, Sri Lanka, Kenya, Madagascar et Mozambique


Tsavorite : Variété de grossulaire verte découverte par Campbell R. Bridges en 1974 au Kenya dans le parc naturel de Tsavo. C’est de ce parc naturel qu’elle tire son nom. Cette gemme possède une couleur souvent comparée avec celle de l’émeraude. Provenance actuelle Kenya, Tanzanie et Madagascar


Malaya : Variété de pyrospessartite (mélange de pyrope et de spessartite) orange, orange-rose, pèche découverte dans les années 1960 en Tanzanie. Le nom de cette gemme vient du mot Swahili « malaya » signifiant rejeté ou banni. Ce nom a été choisi car, au moment de sa découverte, elle était mise de côté vu qu’il ne s’agissait pas de la pierre pour laquelle l’extraction était effectuée. Provenance actuelle Tanzanie, Sri Lanka et Madagascar 


Color-change : Variété de pyrospessartite (mélange de pyrope et de spessartite). Cette gemme à la particularité de changer de couleur en fonction de si elle est exposée à de la lumière naturelle ou artificielle. Sous une lumière froide, telle que la lumière naturelle, cette variété de grenats aura des couleurs beige, brun, vert ou bleu, tandis que, sous une lumière chaude, telle qu’une lampe à incandescence, elle aura des teintes rouge, violette ou orange. Provenance actuelle Madagascar, Tanzanie, Kenya et Sri Lanka

 

Les inclusions


Le grenat est une pierre qui peut contenir de nombreuses inclusions en fonction des variétés. 
Par exemple, il est possible de trouver des grenats contenant des fines aiguilles de rutiles. En fonction de la disposition de ces inclusions de rutile, un effet d’astérisme peut être observable. On peut donc voir se refléter sur ces spécimens taillés en cabochon une étoile à 4 ou 6 branches.
Il existe un type d’inclusion que l’on retrouve uniquement dans une des variétés du grenat. Il s’agit de l’inclusion en queue-de-cheval qui est typique des grenats démantoïdes. Lorsque le gemmologue voit cette inclusion diagnostique, il peut être certain qu’il s’agit d’un démantoïde, car elle n’a jamais été observée dans aucune autre pierre.

 

La taille


Cette pierre peut se trouver dans la nature sous diverses formes. Il n’est pas rare de la trouver en agrégats de cristaux de grenats de différentes tailles ou encore associée à d’autres minéraux. Il est aussi possible de récupérer des grains uniques dissocié de la roche mère.
Lorsque les cristaux découverts possèdent une pureté intéressante et une dimension suffisante, alors ils peuvent être taillés. 
Il est possible de faire de perles ou des cabochons. Ce type de taille mettra en avant l’astérisme des grenats étoilés. Il est aussi courant de tailler à facettes les plus beaux spécimens pour que ceux-ci puissent être utilisé en joaillerie et monté en bijoux.

 

Le grenat de Perpignan


Il y a quelques siècles des grenats ont été découvert dans la région catalane aux alentours de Perpignan. Le peu de pierres extraites a vite attiré les joailliers qui décidèrent de s’installer là-bas. C’est à ce moment qu’émergea un style de bijoux particulier sertis de grenats. Le style et le savoir-faire perdurent jusqu’à nos jours, néanmoins, les grenats sertis ne proviennent plus de la région de Perpignan, désormais non-exploitée. 
Le nom « grenat de Perpignan » est aujourd’hui une appellation rattachée au style de bijoux. Pour pouvoir prétendre à cette appellation, les joailliers doivent respecter de nombreux critères dont un savoir-faire ancestral et une technique spécifique.

 

Pierres pouvant être confondus avec le grenat


On peut confondre les grenats avec :
- Les spinelles
- Les tourmalines
- Les chrysobéryls
Étant donné la grande diversité de couleurs de cette famille de gemmes, chaque variété de grenat a des pierres avec lesquelles elles peuvent être confondues.