Le Saphir

Généralités

  • Famille : Corindon
  • Composition chimique : Oxyde d’aluminium
  • Couleur : Toutes les couleurs, mais connue pour le bleu
  • Dureté : 9 sur l’échelle de Mohs
  • Densité : 3,90 à 4,05
  • Caractére optique : Biréfringent Uniaxe
  • Indice de réfraction : 1,75 - 1,77
  • Biréfringence : 0,008 à 0,009
  • Systéme cristallin : Rhomboédrique
  • Eclat : Vitreux brillant
  • Principaux pays producteurs : Sri Lanka, Cachemire, Thaïlande, Australie, Madagascar, un peu au Brésil et en Afrique.

Le saphir fait partie de la famille des Corindons au même titre que le rubis. Le saphir peut avoir toutes les couleurs en fonction de l’élément chimique qui vient se mettre dans sa structure. Le plus courant et recherché est le bleu. C’est une pierre précieuse, au même titre que le diamant, le rubis et l’émeraude.

Histoire

Le nom "saphir" viendrait du grec "sappheiros", qui signifie pierre de couleur bleue. Le Saphir a été appelé adamas (= la substance la plus dure) jusqu’à la découverte du diamant. 
Le mot Sappir, qui signifie la plus belle chose en hébreu, pourrait être aussi à l’origine du mot saphir. Avec ses différentes couleurs, ses différentes nuances de bleus, le saphir est une merveille.

Depuis les temps anciens le saphir, avec sa couleur bleue céleste, symbolise le lien avec le ciel. C’est la couleur des rois ! Dans la cathédrale de Reims on peut encore observer le talisman de Charlemagne, qui était un saphir ! De nombreux rois et reines portaient des saphirs, car c’était un moyen pour eux d’entrer en relation avec le divin, le ciel et les ancètres. 
Pour les égyptiens, le saphir était la pierre de la vérité, actuellement on dit que c’est la pierre de la fidélité, c’est pour ça qu’on le trouvait souvent sur les bagues de fiançailles.

Le saphir prend sa plus belle couleur lorsque le soleil est à son apogée. En Thaïlande, les femmes vendent les saphirs en milieu de journée. C’est le moment ou tous les saphirs présentent leur meilleur couleur. Le soir, c’est le rubis qui prend une jolie couleur rouge.

Taille

Pierre transparente

Les plus beaux saphirs sont taillés à facettes
On appelle beaux saphirs ceux qui ne possèdent pas trop d’inclusions, ceux qui nous laissent voir une belle couleur. En général se sont les pierres transparentes à translucides. 
Ces pierres peuvent être façonnées selon toutes les tailles : rond brillant, en poire, en rectangle, en coeur, ... Le saphir n’étant pas une gemme fragile, on peut la tailler dans toutes les formes. Cependant pour faire ressortir la couleur la plus agréable, le lapidaire orientera la table perpendiculaire à l’axe optique.

Pierre de piètre qualité

Les saphirs qui sont sortis des mines et qui ont trop d’inclusions, qui sont trop foncés ou qui ne sont pas transparents, mais plutôt translucides à opaques sont souvent taillés en cabochon(=base plate et dessus bombé, pas de facettes) Ils peuvent aussi être sculptés pour en faire des talismans ou autres objets décoratifs.

Pierre astériée

Saphir étoilé

Dans le corindon, autant chez les rubis que les saphirs, il peut arriver de trouver des pierres astériées. C’est à dire que de nombreuses aiguilles de rutiles, longues, fines et orientées dans 3 directions (les trois directions du rhomboèdre) reflètent une étoile à 6 branches.

Ces pierres sont taillées en cabochon, la base étant parallèle aux inclusions de rutiles, pour mettre en valeur l’étoile. Il est assez rare de trouver des saphirs étoilés de bonne qualité. Mais de nombreuses imitations circulent sur le marché.

La formation des Saphirs

Le saphir est un oxyde d’aluminium qui se forme sur l’écorce terrestre lorsque la pression, la température et les éléments chimiques sont réunis. 
Pour que le saphir puisse se former il faut que la roche mère soit riche en Silicium et en Aluminium. Un élément de transition, tel le fer et le titane pour le saphir bleu, doit être présent également. Le magma va pénétrer dans la roche mère et permettre ainsi aux différents éléments de se combiner.

Le corindon cristallise sous forme rhomboédrique. Le brut se présente sous forme allongée à 6 côtés. Souvent on observe des marques triangulaires sur les faces du rhomboèdre.

Couleurs

Les corindons colorés par le chrome sont appelés rubis. Tous les autres sont appelés saphir.

Le corindon est un oxyde d’aluminium. A la base il est incolore. Se sont les éléments de transition, qui vont lui donner sa couleur. Le titane et le fer vont lui conférer une couleur bleue : c’est le saphir.

Il peut présenter d’autres couleurs que le bleu. S’il n’y a que du fer on obtient des saphirs jaunes ou dessaphirs verts. Le vanadium produit des saphirs violets et le chrome des saphirs roses. Le plus recherché étant le bleu ou le Padparadscha (cf : ci dessous)

Il existe des saphirs présentant plusieurs couleurs dans une même pierre.

Padparadscha

L’un des saphirs les plus recherchés et les plus rares : issu d’un subtil mélange entre le rose, l’orange et quelques pointe de jaune c’est le saphir appelé Padparadscha, signifiant fleur de Lotus en cinghalais. Sa couleur rappelle les couleurs des plus beaux levers de soleil. On ne le trouve à l’origine que dans l’île du Sri Lanka. Aujourd’hui quelques rares pierres naturelles sont découvertes au Viet Nam, a Madagascar et en Afrique.

Aujourd’hui, malheureusement grand nombre de ces padparadscha sont en fait des pierres traitées. Les saphirs d’une telle couleur sont très rares et très appréciés, malgré leur prix...

Pays producteurs

Pays producteurs de saphirs

On trouve des saphirs dans de nombreux pays. Une grande partie des saphirs que l’on trouve sur le marché sont issus de Thaïlande, du Sri lanka et d’Australie. On en trouve également en Afrique et quelques morceaux au Brésil.

Les plus beaux saphirs viennent du Cachemire (cf:paragraphe ci dessous)

Les saphirs du Cachemire

Le cachemire est une région située sur le continent indien entre l’Inde, le Pakistan et la Chine. Cette région fait l’objet de nombreux affrontements entre les pays voisins. Depuis 1949, cette région est coupée en deux : un tiers au Pakistan (Azad Cachemire) et le reste aux indiens (Jammu Cachemire) . Les indépendantistes luttent toujours de leur côté aussi.

C’est pourtant là, dans les hauteurs de l’Himalaya, que gisent les plus beaux saphirs du monde. Avec des teintes bleu bleuet, bleu velouté, ils sont d’une incomparable beauté.

Pour aller les chercher, il faut se rendre dans les montagnes de l’Himalaya, à plus de 4 000 mètres d’altitude, dans les mines de Padder. Pour s’y rendre, aucune route, il faut trouver un bon guide et traverser les montagnes à pied, dont le fameux col d’Umasi à 5300 mètres d’altitude. Les mines à 4500 mètres d’altitude sont gardées par la police et l’armée. Dans cette mine de Padder, une quinzaine de mineurs manient pelles, barres à mine et dynamite. Leurs visages sont marqués par l’effort, à cette altitude, chaque geste coûte cher. Une galerie est creusée dans la montagne. Mais attention de ne pas rester trop longtemps dans ces galeries ou la glace scelle les rochers entre eux. Si la glace fond sous la chaleur des torches, les rochers s’effondrent. Dans les galeries, les mineurs cherchent la partie blanche de la paroi, nommée Kaolite. C’est de là que sortiront les plus beaux saphirs.

100 grammes de saphirs sont extraits par jour de cette mine. Ils sont ensuite emmenés par des policiers dans la ville la plus proche, à 60 kilomètres à travers la montagne. Une grande partie de ces saphirs sera troquée pour éviter les agressions. Le Cachemire est une zone séparatiste et donc très dangereuse.

Dire que les indiens et la plupart croient que ces mines sont épuisées ! Mieux que ça il existe encore denombreuses mines inexploitées regorgeant de cette gemme bleue. Ces mines sont situées dans des lieux inabordables, là où les neiges éternelles, le froid et l’altitude les gardent précieusement. 
Le saphir du cachemire est chargé de bien des symboles, celui de l’immortalité en particulier.

Les perses croyaient que le monde reposait sur un immense saphir qui projetait sa splendide couleur sur tout l’univers...

Les Inclusions

Inclusions en pluie Inclusion minérale Zones de couleur

Photos des inclusions issues du livre Photoatlas of Inclusions in Gemstones de E.J. Gübelin et J.I. Koivula. Volume 1

On recherche des saphirs purs, cependant cette pierre précieuse contient presque toujours des inclusions. Comme dans le rubis ou l’émeraude, les inclusions sont importantes et parfois permettent de déterminer le pays d’origine de la gemme. En effet les saphirs de Ceylan vont présenter des inclusions différentes des saphirs du Cachemire. Ceci est du à la différence de composition chimique du sol.

De plus, les inclusions vont permettre de déterminer une origine naturelle ou synthétique et parfois même peuvent prouver ou non la présence d’un chauffage.

Quelques saphirs connus

  • Le plus gros saphir découvert est une pierre de 2 302 carats découverte en Australie en 1935. Dans cette pierre fut sculptée la tête d’Abraham Lincoln (la sculpture fait désormais 1 318 carats)
  • L’étoile Noire, découverte aux Etats-Unis est une pierre de 2 097 carats qui fut également sculptée : elle représente le buste du général Eisenhower (sculpture de 1 444 carats)
  • Avec 423 carats, soit 84,6 grammes, le Saphir Logan fait partie des plus gros saphirs taillés du monde. Découvert au Sri Lanka, ce saphir de forme coussin est bien gardé au Smithsonian Institution à Washington (photo ci à gauche)
  • Le Saphir Nertamphia est un saphir taillé de 216 carats
  • Le Saphir étoilé" Étoile de l’Inde" fait 563,35 carats. Il est sous forme de cabochon et fut découvert au Sri Lanka

Imitations

Procédé Verneuil

Saphir VerneuilEn 1902, Auguste Verneuil met au point une méthode simple pour faire du corindon synthétique. Le procédé consiste à faire tomber sur une flamme les éléments constitutifs du saphir : de la poudre d’aluminium avec du fer et du titane. Le tout se refroidit sur une boule qui s’abaisse lentement. On peut ainsi reproduire toutes les couleurs, puisqu’en ajoutant du fer on en fera des saphirs jaunes synthétiques, avec du vanadium il sera violet, ...

Pierres pouvant être confondues avec le saphir

On peut confondre le saphir avec d’autres pierres de couleur bleue, telles que :

  • Le spinelle bleu
  • L’apatite bleue
  • La tourmaline bleue
  • L’iolite
  • La tanzanite
  • Le verre

Les actualités du Saphir

  • Dans le numéro 178 de L’AFG , on retrouve un article pour mettre en garde les acheteurs de pierres brutes ! Depuis quelques années, des bruts de corindons synthétiques sont sculptés et vendus pour des corindons naturels. Il est très difficile de discerner les courbes verneuil dans des bruts. De plus, le spectre, le pléochroïsme, la densité et la dureté, sont les mêmes dans les corindons naturels et dans les corindons synthétiques. Une analyse plus profonde à la loupe ou au microscope laisse apparaitre que les stries et les marques de croissance sont réalisés à la meule !

Plus que jamais, il est nécessaire de faire très attention pour l’achat des corindons !