Ambre

Généralités

Ambre

  • Résine fossilisée
  • Couleur : Jaune à brun, rouge, blanchâtre, parfois vert ou bleu
  • Dureté : 2,5 sur l’échelle de Mohs
  • L’ambre se raye à l’ongle (dureté de 3 sur l’échelle de Mohs)
  • Densité : 1,05 à 1,10 : L’ambre flotte dans une solution saturée en sel
  • Cassure : Conchoïdale à saccharoïde
  • Transparence : De transparent à opaque
  • Indice de réfraction : 1,54
  • Eclat : Résineux
  • Systéme cristallin : Aucun, l’ambre est amorphe
  • Principaux pays producteurs : La Baltique (Estonie, Lituanie, Pologne et Russie), République Dominicaine

L’ambre est une pierre organique : elle est créée par un être vivant, de la même manière que la perle ou l’ivoire.

Histoire

Etymologie

Bracelet et bague ambre L’ambre viendrait du mot arabe Anbar. Ce mot désignait autrefois l’ambre gris, qui est une concrétion intestinale du cachalot. Le seul point commun entre l’ambre gris et l’ambre jaune qui est une résine fossilisée est qu’on les récoltait naguère sur les plages ou flottant au milieu des vagues.

L’ambre a été aussi nommé Elektron par les grecs. En effet, Thalés découvre que l’ambre posséde des propriétés électrostatiques, d’où son nom grec. Ce mot donnera par la suite le mot Eléctricité

Histoire

L’ambre est utilisé depuis 10 000 ans avant J.C, dans un but décoratif, thérapeutique, sous forme de bijoux, figurines, perles, amulettes, sceaux, ornements d’armes et de vêtements.

Il est abondant à l’âge de bronze, et les sites de Mycènes, les tombes de Toutankhamon, les sites antiques en Grèce, en Crête, en Italie, en Allemagne, mais également en Inde et en Perse, sont riches de cette matière précieuse.

Ambre L’ambre préserve les insectes, végétaux et autres éléments qui sont piégés dans la résine. Ainsi il était autrefois attribué à la jeunesse éternelle. Les femmes de la Rome antique en gardait des morceaux piqués dans leur cheveux, les Gaulois le portait en talisman. Néron et les romains le faisait bruler comme de l’encens, appréciant ainsi sa douce odeur de résine.

600 ans av J.C. , l’ambre fut appelé l’Or du Nord, elle fascinait les différents peuples, on le retrouvait flottant sur l’eau et les 4 coins du monde en voulait. On voit alors apparaitre la route de l’ambre, celle-ci reliait dès l’âge du bronze la mer Baltique à la mer Méditerranée en suivant le cours de la Vistule, de l’Elbe et du Danube.

Légende

Colliers en ambre

Il existe de nombreuses légendes sur l’ambre. En voici une originale :

Phaéton, le fils du Dieu du Soleil, Hélios , rêvait souvent de conduire le char solaire. Mais il était encore jeune et manquait d’expérience. Un matin, il se leva très tôt, avant que son père ne se réveille, bondit sur le char et fila dans les cieux. Il menait l’engin d’est en ouest, comme il l’avait appris mais manquait d’assurance. Soit il se rapprochait trop de la terre, soit il s’éloignait profondément dans les cieux. Hélios, en se réveillant, prit conscience que la terre était en danger. Ivre de rage, il tua son fils en le frappant par la foudre. 
Le cadavre de Phaéton tomba dans un fleuve mystérieux appelé Eridan . Hélios transforma ses filles, les Héliades, en peupliers pour border le dit fleuve. Les sœurs de Phaéton pleurèrent beaucoup, désespérées qu’elles étaient d’avoir perdu un frère bien-aimé. Ce sont leurs larmes qui donnèrent naissance à l’ambre que nous trouvons aujourd’hui.

Formation

Séve d'arbre Il y a entre 15 et 40 millions d’années, la mer baltique était une mer aussi chaude que la méditerranée aujourd’hui. Le long de cette mer se trouvaient des forêts avec des conifères plus grands que les séquoias gigantesques d’aujourd’hui (en Amérique du Nord). Lors de l’ère glacière, la forêt a été engloutie et déplacée vers le fond de la mer baltique.

Les conifères avant de se retrouver sous l’eau sécrétaient de la sève. En coulant le long de cette variété de pin, elle emprisonnait des insectes, des végétaux, des bulles d’air ou d’eau. Les plantes et donc les coniféres de l’époque aussi, produisent une molécule, appelée isopréne. Avec des conditions de chaleur, de pression et de temps ( se comptant en millions d’années ) que cette molécule se polymérise. Grâce à cette réaction chimique, la séve se solidifie en ambre et toutes les inclusions sont conservées dans un parfait état cryogénique.

Aujourd’hui, on retrouve l’ambre flottant à la surface de la mer Baltique, reliques des anciennes forêts de coniféres...

Couleur

Ambre vert, cognac et doréL’ambre est généralement de couleur jaune à brun foncé, en passant par toutes les nuances d’ocre. Il peut être plus ou moins inclus et donc être plus ou moins transparents. D’une manière générale, plus il est foncé, plus il est ancien, car la surface de l’ambre a tendance à foncé avec les années. Ce type d’ambre est appelé " ambre cognac"

L’ambre peut être blanchâtre. On l’appelle alors "Ambre royal" Cet ambre sera plus fragile que l’ambre cognac.

L’ambre peut également être bleuâtre ou verdâtre de manière naturelle mais aussi de manière exceptionnellement rare. L’ambre vert et bleu que l’on peut couramment trouvé en bijouterie est de l’ambre qui a été traité. Le plus souvent, la surface de l’ambre est brûlée pour lui donner sa couleur verte, ou alors une feuille de couleur est posée sur la base de la pierre. Dans les deux cas, le traitement est suffisamment stable pour être librement vendu dans les joailleries et bijouteries.

Taille

L’ambre est une gemme très tendre (aussi tendre que l’ongle). C’est une gemme très facile à travailler, voilà pourquoi elle est utilisée depuis si longtemps.

L’ambre se taille principalement sous forme de cabochon (bas plate et dessus bombé) On peut trouver de l’ambre taillé à facettes, mais c’est peu courant et de telles pierres sont uniquement pour une collection. En effet, si vous montez sur un bijou un ambre taillé à facette, il va très rapidement s’user par les poussières et autres objets du quotidien. La pierre va alors perdre son éclat.

On peut également ne pas tailler l’ambre. On va garder sa forme naturelle et juste le polir afin qu’il révèle toute sa beauté. C’est une technique qui se fait très couramment, car on va chercher à garder le plus gros morceau possible.

Pays producteurs

D’une manière générale on trouve de l’ambre en Europe, en République Dominicaine et au Mexique.

En Europe on a trouvé de l’ambre en Angleterre, en France et en Norvége, ces gisements ont été épuisés ou détruit. Actuellement les principaux gisements d’Europe se trouvent autour de la mer Baltique (Pologne, Russie, Lituanie, Estonie) Le sud du Mexique est très riche en Ambre, un ambre extrêmement vieux. La république dominicaine posséde aussi d’importants gisements.

Pays producteurs d'ambre

Inclusions

Insecte dans ambre Fleur dans de l'ambre Araignée dans ambre

Photos des inclusions issues du livre Photoatlas of Inclusions in Gemstones de E.J. Gübelin et J.I. Koivula. Volume 1

Etant une résine fossilisée, les inclusions dans l’ambre peuvent être diverses : tout ce qui se trouvaient au moment où la séve a coulé. La coulée de séve ne semblait pas correspondre avec la végétation, car dans toutes les inclusions d’ambre que l’on a pu étudier, seul 0,4% sont des inclusions de végétaux. Inclusions 2 phases dans l'ambre On retrouve des insectes, principalement des invertébrés, des petites mouches, des petites tiques, des araignées, des diptéres, des mites, ... Les vertébrés sont rares : un des exemples les plus connus est celui du musée de Palanga (Lituanie), qui possède une pièce d’ambre possédant une inclusion de lézard entier.

L’ambre peut contenir de l’eau, de l’air, des bulles d’eau. Il peut également être clair et n’avoir aucune inclusions particulières.

L’analyse des inclusions dans certains morceaux d’ambre peuvent s’avérer très utiles pour la science. On retrouve des espéces d’animaux qui ont aujourd’hui disparus. Ce n’est qu’en 2005 qu’un scientifique trouve du sang dans de l’ambre.

Les inclusions dans l’ambre permettent également de le dater et de déterminer l’âge et le lieux du morceau trouvé.

Propriétés énergétiques

L’ambre est une pierre à laquelle on attribue énormément de vertus. C’est une gemme très utilisée en litothérapie.

  • On dit que l’ambre porte bonheur, apporte force et courage : les guerriers grecs portaient toujours des bijoux d’ambre pour partir au combat, plus ils en avaient plus ils étaient valeureux et courageux. Ils pillaient également l’ambre de leur victimes en gage de victoire et de force.
  • L’ambre passe pour réchauffer le cœur et transmettre l’énergie solaire. Un collier d’ambre possède ainsi le pouvoir de réchauffer.
  • L’ambre aurait la propriété d’apporter calme et sérénité à celui qui le porte. Un collier d’ambre soulagerait également les douleurs des bébés lors de la poussée dentaire. Depuis très longtemps on attache des colliers d’ambre autour du coup des bébés. En république dominicaine, les mamans mettent un bout d’ambre dans la bouche des bébés pour faire sortir les dents.

De nombreuses autres vertus lui sont attribués :

  • Excellent auxiliaire de guérison pour de nombreuses infections.
  • Apaisant pour les problèmes articulaires, rhumatismes, arthrites, arthroses, inflammations des genoux et de la hanche. 

  • Matière typique des allergies,il est tout particulièrement efficace contre les eczémas,l’asthme et les éruptions cutanées.

Imitations

Copal

Le Copal est une résine fossilisée végétale, au même titre que l’ambre. La différence majeure entre ces deux pierres est la durée de fossilisation. Alors que l’ambre date de 15 à 40 millions d’années, le copal lui ne date que de 1000 à 5000 années. Si on frotte une pierre de copal on va rapidement sentir une odeur de résine que l’on n’aura pas dans l’ambre. De plus en général il posséde une couleur plus claire (ceci n’est pas diagnostique, car de l’ambre naturel existe aussi dans des couleurs très claires)

Verre

Le verre est une excellente imitation de toutes les pierres qui existent ! Cependant dans le cas de l’ambre, il est très facile de voir la différence. Le verre est plus froid au toucher, il est plus dense que l’ambre (il coule dans une solution saturée en sel) et présente des inclusions de bulles trop parfaites pour être naturelles.

Plastique

Le plastique est une imitation très convaincante de l’ambre. En effet, il est tendre, peu dense (bien que la majeure partie des plastiques coulent dans la solution saturée en sel) et présente des couleurs similaires. A la loupe on peut déjà avoir des doutes quant à l’authenticité de l’ambre. Certains tests simples permettent de séparer l’ambre du plastique, cependant ils ne se font qu’en laboratoire, car certains plastiques utilisés explosent et sont dangereux.

Traitements

L’ambre peut avoir différentes couleurs naturellement. Certains procédés permettent de traiter l’ambre pour avoir une autre couleur ou pour l’embellir.

On peut clarifier l’ambre. C’est à dire qu’on va enlever certaines inclusions qui tendent à le rendre trop foncés pour qu’il prenne une couleur plus claire.

Pour imiter l’ambre vert naturel, un morceau d’ambre clair est traité en surface, la plupart du temps, on brule la surface, l’ambre prend alors une couleur verte. On peut également par ajout d’une feuille de couleur sur la base du cabochon lui donner une couleur verte ou bleu ou autre selon la demande.

Voir Ambre dans la boutique -> http://www.lataillerie.com/boutique...



Haut de page

decoration